Valorisation des végétaux

Notre territoire est visé par une interdiction de brûlage des déchets verts. Cette décision d’interdiction a été prise pour faire face aux risques de pollution et d’incendie que peut engendrer le brûlage des végétaux verts à l’air libre. En effet, brûler 50 kg de déchets verts revient à parcourir plus de 6 000 km en voiture. Depuis 2016, plus aucune commune du SICTOBA n’a de dérogation pour le brûlage des déchets verts, alors pourquoi ne pas envisager d’autres solutions ?

Le SICTOBA a engagé des solutions adaptées à notre territoire. Deux aires de dépôt des déchets verts, en plus des plateformes de Barjac et de Vallon ont vu le jour. Afin de couvrir au mieux le territoire, 2 placettes de dépôt ont complétées le dispositif : une sur St Remèze et une sur Valgorge.

Le SICTOBA a choisi de combiner ces structures à un système d’aide à l’achat de broyeurs pour les habitants des communes de la zone de montagne*.
Pour les particuliers seuls à hauteur de 30 % (participation maximum de 180€)
Pour les groupements de particuliers à hauteur de 50% (participation maximum de 750€)

*Retrouvez toutes les modalités d’acceptation et le règlement sur www.sictoba.fr

Aire de dépôt des déchets verts à Rosières
Zone du barrot direction Chapias 07260 Rosières
Aire des déchets verts et végétaux

Horaires d’ouverture :
Mardi : 13h30 à 17h
Vendredi : 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h
Samedi : 8h30 à 12 h30

Seuls les déchets verts sont acceptés, section inférieure à 10 cm.
Contact 04 75 39 06 99 www.sictoba.fr

Contrôle d’accès

Depuis le mois de septembre, le SICTOBA a mis en place un contrôle d’accès sur ses déchetteries et aires de dépôt des déchets verts.Particuliers et professionnels devront ainsi présenter un QR code (format numérique ou papier) aux agents à l’entrée des sites.

Bon à savoir : Réglement  intérieur

Compostage

Le SICTOBA traite par enfouissement les ordures ménagères de 51 communes, soit environ 12 000 tonnes par an. La part des déchets compostables enfouie est évaluée à 3 000 tonnes.

Afin de diminuer cette part et ainsi de préserver le centre d’enfouissement situé à Grospierres, tous les acteurs (habitants et professionnels) sont sollicités pour participer à la pratique du compostage, geste simple et concret en faveur de l’environnement. Cette opération phare pour le Syndicat permettra à long terme de maîtriser le coût de la gestion des déchets. C’est aussi une façon de responsabiliser les ménages en leur donnant les moyens d’être acteurs de la gestion de leurs déchets.

Sur 100 Kg d’ordures ménagères enfouies sur le site de Grospierres

Le SICTOBA et la commune de Joyeuse souhaitent proposer aux habitants des composteurs individuels pour la somme de 18,50 € (règlement par chèque uniquement, à l’ordre du SICTOBA). Les personnes intéressées doivent se rapprocher de l’accueil de la mairie.